COMMENT REBONDIR APRES L’ECHEC?

Dans notre société, on retrouve le mot « échec » un peu partout. Echec amoureux, social, professionnel, personnel, scolaire… On a tous entendu au moins une fois « tu as RATE, tu es NUL« . Ces mots blessent si profondément parfois que certaines personnes qui les ont entendus pendant toute leur enfance perdent toute confiance en elles. C’est malheureux. Je pense que l’on ressent une certaine peur inutile vis-à-vis de l’échec comme vis-à-vis des vêtements qui font des ombres effrayantes la nuit lorsque l’on est enfant. La peur de décevoir, de perdre, de ne pas y arriver, de se sentir jugé aussi parfois.

Toutes ces personnes voient l’échec de manière négative, et n’en tirent rien. Malheureusement, elles sont en train d’admirer un trésor dont elles ne connaissent pas la valeur infinie. L’échec est comme la poussière, il s’infiltre partout! Vous ne vous en rendez même pas compte mais l’échec est présent tous les jours autour de vous ; c’est juste que ces petits échecs là, vous touchent moins, voilà tout. Par exemple, vous vouliez avoir le temps de prendre une douche, mais ce n’a pas été le cas ; en soi, c’est une sorte d’échec. Une de mes résolutions pour cette année 2018 est de me coucher bien plus tôt, à 22h30 chaque soir, croyez-moi, je n’y arrive pas encore tous les jours et c’est un échec. Avoir une mauvaise note est pour moi un échec. Je pourrais vous trouver mille et un exemples d’échecs mais ce mot est déjà bien présent dans l’article et je pense que vous avez compris.

Parlons tout d’abord de la peur de l’échec. Malheureusement, cette peur est bien trop forte aujourd’hui. Elle empêche de nombreuses personnes d’avancer. J’ai une amie proche qui n’osait pas aller parler à quelqu’un, qui n’ose toujours pas d’ailleurs. « Et si…? et si…? Je vais passer pour quelqu’un d’idiot etc, etc ». J’ai exactement le même problème et c’est un vrai handicap, mais je m’efforce de le combattre chaque jour davantage. Avant, la peur de l’inconnu me paralysait, j’avais peur de ne pas y arriver dans un environnement inconnu, de pas pouvoir aller vers les autres, de ne pas réussir, d’être en échec… Pour vaincre cette peur, je pense qu’il faut comprendre et assimiler que chaque jour pourrait être le dernier. Loin d’être pessimiste, au contraire, je pense que cette notion m’aide à me dépasser. Vous pensez que si je ne vais pas voir la personne à qui je rêvais de parler et que je meure ce jour-là, je vais regretter de ne pas l’avoir fait, ou d’avoir pris mon courage à deux mains et d’avoir réalisé mon rêve? Bien sûr, plus facile à dire qu’à faire, je suis la première à le savoir. Un anonyme disait « Le matin, tu peux rester couché pour poursuivre ton rêve ou te lever pour le réaliser. » Un autre disait, « La meilleure façon de réaliser ses rêves est de se réveiller. » N’oubliez pas, « Suivez vos rêves, ils connaissent le chemin« .

 

 

Vous pensez que si j’avais écouté la peur d’échouer, j’aurais ouvert ce blog? Antoine de Saint Exupéry disait « Faites que votre rêve dévore la vie, afin que la vie ne dévore pas votre rêve. »

Et si, ENFIN, le mot « échec » prenait une tournure positive?

Une fois la peur de l’échec vaincue, acceptez que l’échec soit inévitable mais pas insurmontable. Chaque fois que vous tombez, RELEVEZ-VOUS! Ne perdez jamais espoir, jamais. Cela marche avec tellement de sujets, que ce soit dans le domaine du travail, de la famille, des addictions, des problèmes, des rêves! Socrate disait : « La chute n’est pas un échec. L’échec, c’est de rester là où on est tombé« . Si nos ancêtres s’étaient arrêtés à chaque fois qu’ils avaient raté, nous ne serions pas là. Chaque succès en ce monde a été fruit de l’échec ; arrêtez de penser que tomber est négatif, au contraire, c’est très formateur et ESSENTIEL! D’ailleurs certains échecs ont été le fruit de belles découvertes! Votre cher nutella ou vos carambars ont été créés à base d’une erreur! Et oui! Voici le lien si vous voulez en savoir plus : https://www.cuisineaz.com/diaporamas/erreurs-culinaires-et-grands-succes-358/interne/1.aspx

Nelson Mandela disait : « Je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j’apprends. » J’ai beaucoup appris de mes échecs ; sur moi, sur les autres, sur la vie. La vie est un livre que je continuerai de lire jusqu’à ma mort et dont, j’ai appris, j’apprends et je n’arrêterai jamais d’apprendre.

Chaque petit pas en avant que vous faites, c’est un pas vers le succès. Une fois atteint, plentez-y un drapeau comme sur la Lune mais n’oubliez pas ce que Winston Churchill disait : « La réussite n’est pas définitive, l’échec n’est pas fatal ; c’est le courage de continuer qui compte. »

Si vous cherchiez le code ouvrant le cadenas d’un coffre contenant votre rêve, vous ne trouveriez pas la bonne combinaison du premier coup! A chaque fois, vous recommenceriez, encore et encore parce que vous sauriez la valeur de ce que vous allez obtenir. Et d’ailleurs vous ne doutez pas échouer un jour à trouver cette combinaison! ET VOUS AVEZ RAISON! Dans la vie de tous les jours, c’est exactement la même chose. N’écoutez pas les jaloux, ceux qui vous rabaisserons, ceux qui vous ferons douter. Ecoutez les conseils et prenez les en compte, mais n’arrêtez jamais d’essayer. Robert T. Kiyosaki disait : « L’échec fait tomber le perdant, l’échec inspire le gagnant« … A chaque fois que vous faites face à un nouveau problème, que cette combinaison ne marche pas, ne perdez pas espoir, « L’échec est seulement une opportunité de recommencer de façon plus intelligente« .

 

 

4 CONSEILS POUR REBONDIR APRES L ECHEC :

1 : Vous êtes humain et c’est normal de se sentir déçu, découragé, triste, frustré d’avoir échoué. Laissez-vous 5 à 10 minutes pour vous plaindre, vous énerver, pleurer, vous lamentez, bref vous m’avez comprise.

2 : Après ces 5 à 10 minutes, prenez le temps de comprendre pourquoi cela n’a pas fonctionné. Cette phase est essentielle mais difficile, car elle demande que l’on se remette en question en profondeur, qu’on cherche le pourquoi du comment. Posez le pour et le contre, calmement. Vous pouvez utiliser une feuille de papier afin de clarifier vos idées. Faites deux colonnes, « Pourquoi » et « Comment y remédier ».

Prenons l’exemple d’une très mauvaise note.

–Dans la colonne « Pourquoi« , je pourrais mettre « je n’ai pas assez consacré de temps à la préparation de ce devoir » ou « j’ai paniqué », ou « je n’étais pas assez préparée », etc.

–Dans la colonne « Comment y remédier« , dans ce cas-là, je mettrais « La prochaine fois, bien apprendre en avance, pas la veille à 22h » ou « Essayer différents types d’exercices afin de ne pas paniquer si ce que l’on me demande est un peu différent ».

Pour certains, écrire tout cela n’est absolument pas nécessaire! A vous de sentir ce qui vous correspond le mieux!

3 : Essayer de prendre du recul pour voir ce que l’échec vous a apporté. Vous en sortez souvent très riches sans le savoir.

4 : Trouvez-vous de prochains objectifs, remotivez-vous, REBONDISSEZ!

Par exemple, si je n’ai pas respecté cette résolution dont je parlais tout à l’heure, je vais me fixer l’objectif de réussir le lendemain à me coucher à la bonne heure puis toute la semaine, etc. Essayer de prendre des objectifs atteignables, et petit à petit, en repoussant vos propres limites, vous allez voir que vous atteindrez les étoiles!

 

L’échec est utile, il permet aussi de se rappeler que rien n’est acquis, rien n’est éternel. En acceptant de tomber, vous pourrez au moins dire que vous avez tout tenté, et que vous avez essayé! Michael Jordan disait : « Je peux accepter l’échec, TOUT LE MONDE PEUT ECHOUER, mais je n’accepterai jamais de ne pas avoir essayé« .

Pour conclure, n’oubliez pas que :

« Le doute détruit beaucoup plus de rêves que l’échec« .

 

 

 

 

A très vite,

Emeline. 

Publicités

11 réflexions sur “COMMENT REBONDIR APRES L’ECHEC?

  1. Ping : Portrait : Laurent Le Floc’h | letourbillondumonde

  2. Ping : NE PAS TOUT LE TEMPS SOURIRE : UN DROIT! – letourbillondumonde

  3. Emeline,

    Cet article est très intéressant. Tu mets en avant de nombreux problèmes humains et sociétales.
    Socrate à bien raison, il faut savoir rebondir de nos erreurs. Je ne parle pas d’échec personnellement car le mot échec est assez fort, trop fort. Il exprime vraiment quelque chose que l’on a pas réussi et qu’on ne réussi jamais … Et je trouve ce mot plutôt négatif et pessimiste :/
    Du coup le mot erreur et plus positif, car il permet de comprendre qu’une erreur on l’a fait une fois mais pas deux … 😉

    Un enfant, apprend tous les jours. Il n’est pas en échec quand il essaye de se lever et de marcher, il est en teste, en apprentissage. Et c’est pareil pour un adolescent qui ne réussit pas son contrôle. Il apprend et la prochaine fois il fera mieux. Un jeune adulte lors de sa première expérience professionnel apprend tous les jours les facettes de son métier. Il se trompe mais fera mieux la prochaine fois. Et pour un adulte c’est pareil, il y a des erreurs qui se passent dans la vie. On se trompe, on oublie, on tombe de haut mais ce ne sont pas des échecs au contraire ce n’est que de l’apprentissage et nous apprendrons jusqu’à la fin de notre vie.

    Le cycle de la vie est comme cela nous faisons juste de notre mieux chaque jour 🙂

    Qu’en penses-tu ?
    J’ai lu un livre qui en parle si tu veux. Il pourrait te plaire : les 4 accords toltèques (j’ai écrit un article si tu veux dessus) 😉

    Désolée pour la longueur du commentaire mais j’aime prendre mon temps de bien lire des articles et de bien y répondre surtout.

    Je ne sais pas l’âge que tu as mais ce que tu écris est profond. L’expérience, la culture et l’environnement nous forge. Nous sommes des diamants que nous polissons chaque jour 😉

    Douce journée,
    Lili ❤

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup 🙂 C’est très intéressant ce que tu dis, je n’y avais pas pensé mais c’est vrai que le mot « erreur » est bien plus approprié! « Echec » c’est un peu définitif.
      J’aime bien cette frise chronologique que tu as fait depuis l’enfant qui apprend à marcher jusqu’à l’adulte et sa vie professionnelle. Parfois on oublie que le succès est fait de toutes ces petites erreurs et qu’il faut se tromper pour réussir en suite.
      Je vais aller voir ce livre, j’en avais entendu parler mais si tu me le conseilles en plus, ma curiosité est titillée! Je vais commencer par aller voir l’article que tu as fait dessus, c’est une aubaine. 🙂

      Je suis heureuse de recevoir ce genre de commentaire qui aide à la réflexion et la longueur ne me dérange absolument pas. J’espère que les prochains lecteurs vont lire ton commentaire car la notion « erreur » / « échec » est vraiment importante et j’y avais pas pensé alors merci beaucoup 😉

      J’ai 16 ans depuis janvier, 16 ans aux prises de ce tourbillon du monde 😉 Tu as raison, nous sommes tous des diamants, parfois, il suffit juste d’enlever la poussière qui les recouvre pour s’en appercevoir.

      Agréable journée à toi aussi, et encore merci!

      Emeline

      Aimé par 1 personne

      1. Merci beaucoup 🙂 oui il y a beaucoup de différence entre les mots et parfois jouer un peu dessus fait toute la différence et permet de relativiser plus facilement du coup 🙂
        C’est un exercice qui vient avec le temps :p

        Mais tu es toute jeune dit donc ! Et autant de sagesse dans tes mots … J’ai l’impression de lire du vécu difficile dans tes lignes et j’avoue que cela me perturbe du coup :/
        Tu parles de sujet tellement fort pour ton si jeune âge. Je ne dis pas que j’en ai 50 mais j’ai tout de même 12 ans de plus que toi … OUILLE lol
        Du coup je me demande ce dont tu as traverser pour parler de ces sujets là. Mais c’est ton histoire et cela ne me regarde pas bien évidemment 😉

        Ravie que ma frise t’ai plu. J’avoue ces sorti tout seul comme de l’eau qui coule d’une bouteille naturellement. Ton article m’a inspiré 😉 Il est possible que je l’a réutilise tient à terme mdr

        N’hésite pas à me dire si tu lis le livre ce que tu en as pensé. Je serai curieuse de savoir 🙂 Mais attention, il bouleverse 😉 Il faut être prête pour le lire je pense.

        Oui c’est appréciable de pouvoir échanger comme cela suite à des articles. Pas tout le monde ne le fait et c’est vrai que parfois on tombe sur des pépites qu’il faut polir 🙂 alors profitons en.

        À bientôt,
        Lili ❤

        Aimé par 1 personne

      2. Ah la la, l’art des mots! Tout un métier 😉

        En effet, tu ne trompes pas. Quelle coïncidence, tu tombes bien, c’est un sujet difficile sur lequel j’ai écrit un article qui sera publié samedi. Si tu veux connaître mon histoire, rendez-vous samedi, donc. 🙂
        Je te tiens au courant concernant ce fameux livre!

        A samedi?
        Emeline.

        Aimé par 1 personne

  4. Ping : PARTIR EN ECHANGE ERASMUS : UNE FOLLE OPPORTUNITE. – letourbillondumonde

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s