Le sens de nos vies?

Avez-vous déjà pensé à tenter d’élaborer une réponse à la question qui semble obséder l’Homme : quel est le sens de la vie? Ou vous a-t-on peut-être déjà posé cette question? Question millénaire, indéchiffrable et secrète. 

Alors quel est le sens de nos vies? 

On entend souvent cette réponse qui arrive comme une plume légère et aérienne, presque en un chuchotement : « être heureux ». Mais alors, la tristesse, l’amertume, la colère, le regret, l’incompréhension n’auraient pas de sens, de valeur. Ces émotions ne seraient qu’entraves? Qu’étapes gênantes avant le bonheur tant attendu?

Vous savez quoi, j’y ai beaucoup réfléchi. Cela peut sembler futile ou inutile mais allez savoir pourquoi, cette question m’obsédait. Comme si avant d’avoir élaboré un ridicule fragment de réponse, je ne trouverais pas la paix pour avancer. Je suis alors partie de cette fameuse réponse du bonheur, que j’ai ensuite vue complétée si joliment par un soir d’été par la proposition suivante « être heureux et rendre heureux ». Cela avait déjà un peu plus de sens mais ça me tracassait, j’avais besoin de gratter. Après un long moment, voilà quelques conclusions (ou hypothèses, voyez-le comme vous le souhaitez) auxquelles je suis arrivée, qui me sont tout à fait propres et qui ne se veulent pas universelles. Juste une proposition, une main qui se lève…

La vie n’est pas faite que de bonheur. La vie est un voyage dans l’océan. Tantôt dans le calme, tantôt assaillis par les hautes vagues, il s’agit là de tout Vivre à sa propre valeur. La peine comme la joie, la déception comme le triomphe parce que tout ça est si éphémère. Accepter ce qui vient à nous, ne pas s’arrêter de vivre quand le soleil est parti mais plutôt continuer à rire à travers la pluie, du moins, esquisser un faible sourire, une ébauche sous le torrent. Parce que sans pluie, comment apprécier le soleil? Parce que sans larmes, comment apprécier la joie des sourires? 

Le sens est lui-même en quelque sorte éphémère. Parce qu’un jour, la vie peut en être pleine et le lendemain, tout semble être parti sans raison. Mais c’est dans ces moments qu’on grandit le plus et que l’on crée le plus aussi. Sans ces moments de remise en question totale, ces moments où l’on perd tout, verrait-on la valeur des instants où tout va bien et où tout semble couler de source? La vie est contraste. 

On ne donne pas plus de sens à sa vie en voulant absolument faire de grandes choses. Les grandes choses sont faites de beaucoup de petites choses. Finalement, ne serait-ce pas dans le minuscule qu’on voit le splendide ; dans les détails que l’oeuvre existe? Il est tout à fait juste de vouloir faire bien et grand mais avant, pourquoi ne pas chercher à régler les choses à notre échelle?

Pour certain, leur vie est un voyage qui prend fin avec la mort. Pour d’autres, tout commence avec la mort. Le début est dans la fin comme la vie est dans la mort. Je fais partie de ces personnes. Croire en l’éternité, en quelque chose qui nous dépasse et nous rend humble et petit donne du sens. Certains diront que nous sommes fous? Mais cela est-il plus fou que le monde dans lequel nous vivons? 

Le sens de la vie est propre à chacun. Il évolue, se tord, se tend, se découpe, se ramollit puis se raffermit mais il prend vie dans ces secondes qui passent, ces jours qui deviennent des mois, autant de chances de faire toujours mieux, de comprendre, d’apprendre en tombant, d’aimer et d’espérer. 

En tout cas, peu importe d’où l’on vient, notre origine sociale, nos croyances ou nos vies, nous avons tous dans la main un ticket en aller simple, nous tenons tous dans nos mains le sable du temps qui tombe inexorablement. Mais si alors, tout fini par prendre fin, je veux vivre chaque instant de ma vie profondément Vivante. Peu importe le doute, le non-sens, le sens, le but, les défaites ou les victoires. Je veux Vivre ce qui est prévu, intensément, pleinement, et sans regret, avec ce que Dieu me donne. Etre heureuse et rendre heureuse mais surtout, ne pas oublier de Vivre réellement et ne jamais oublier la chance que j’ai. Remercier, aider et aimer.  

Parce que nos vies sont toutes si différentes, et que le sens que nous leur donnons varie infiniment, ceci n’est pas une leçon, pas même un conseil mais davantage une proposition… Et vous, quel est pour vous le sens de la vie, de votre vie? 

A très vite,

Emeline.

Publicités

4 réflexions sur “Le sens de nos vies?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s