À la Une

TU ES MAGNIFIQUE!


Tu es MAGNIFIQUE.


ED

Tu es beau, belle mais tu vois pourtant le contraire dans ce miroir où tu cherches sans cesse ce qui ne va pas, ce qui ne correspond pas à l’affiche publicitaire que tu as admiré un peu plus tôt dans la journée… Cette femme était si belle, son visage sculpté, bien proportionné, son corps longiligne harmonieux, mais cette femme n’est pas toi, ni moi ; comme cet homme musclé qui accompagnait cette déesse n’est pas toi non plus. Toutes ces personnes au physique inatteignable que tu crois si heureuses ne sont pas toi et je suis désolée de le dire, ne le seront jamais.

Ton corps est un vaisseau qui traverse les bonheurs, les malheurs, malheureusement pas si étanche au dehors, au monde. Tu attends le matin où tu te réveilleras « beau ». Mais n’es-tu pas déjà beau? Magnifique, que dis-je! D’où vient ta valeur? Vient-elle des commentaires des autres, de ta ressemblance, ou non, aux mannequins d’aujourd’hui que tu admires, de la façon dont tu t’habilles, des modes, de ce que dit le monde de toi? D’OÙ vient ta valeur? Dieu t’as créé d’une manière absolument parfaite et il t’aime ainsi. Tes taches de rousseur sont splendides comme tes cheveux bouclés ou tes courbes. Chaque détail est le tien, un tout petit fragment de l’oeuvre d’art que tu es. Tu recherches encore ce qui te rend unique, sois heureux de l’apprendre que tu l’es déjà.


Mais alors, pourquoi toutes ces insultes? Je n’ai jamais compris pourquoi les gens aimaient tant critiquer, détailler, se moquer de ces corps que personne ne choisit comme d’une oeuvre d’art contemporaine dont personne ne comprendrait le sens. PERSONNE ne choisit à quoi il ressemblera. Malheureusement, et je me tiens aux dernières nouvelles, il n’y toujours pas de menu à la carte. Toi dernière ton écran, aimerais-tu vraiment pouvoir choisir de modifier çà et là ton corps? Cette proposition peut sembler alléchante, croustillante présentée ainsi, mais….serais-tu plus heureux?

On ne choisit pas sa famille, on passe sa vie à apprendre à l’accepter et à l’aimer.

On ne choisit pas son corps, on passe sa vie à apprendre à l’accepter et à l’aimer.

Celui qui a trouvé la recette miracle pour vivre ne serait-ce une seconde par jour au-dehors de son corps, qu’il se manifeste! Toute notre vie, chaque jour qui nous est accordé, notre corps est là pour nous aider à réaliser nos rêves. Apprends à être heureux de ce que tu as déjà.

Tu peux peut-être marcher, courir ou sauter et même si ce n’est pas le cas, tu peux peut-être sourire, respirer, et rire. Si tu n’aimes pas ton corps, quelqu’un l’aimera pour toi. Arrête de voir quelque chose qui n’existe pas, ce que tu vois dans le miroir est MAGNIFIQUE.

Un jour, je te le promets, tu verras ce que je vois.

Observes les expressions des gens autour de toi, la façon si infime qu’a leurs yeux de moduler en fonction du temps, ouvrant la voie vers leur âme, les rides qui se plient et se déplient témoins des années qui passent remplies d’aventures, de pleurs, de joies, de réussites formées par l’échec, d’envies, de rêves, de recherches, d’accomplissements, de maladies, d’études, de rencontres, de séparations, de retrouvailles, d’embrassades, de remords, de mensonges, de pardons, de « je t’aime »… Tant de secondes qui forment les minutes s’engouffrant dans le ruisseau des heures rejoignant un peu plus loin le fleuve des jours puis la mer des années. La vie est bien plus belle quand on voit la beauté dans chaque chose.


ED

Etre plus maigre, avoir plus de formes, être plus ou moins musclé, avoir des cheveux raides comme des cheveux frisés, être plus petit ou plus grand, que de préoccupations futiles quand ce jour peut être le dernier. Tu n’aimes pas ta peau noire à cause des remarques que l’on te fait, cette bosse légère sur ton nez, ta tête ronde, carrée, triangle, tes grandes épaules, ta taille, tes vergetures et toutes ces cicatrices qui rendent si beau ton corps, stop! Si tu avais un vaisseau qui devait tenir toute la vie, tu en prendrais soin pour en être fier et bien, sache que tu en as un, et que tu es déjà à l’intérieur. Qu’attends-tu pour apprendre à l’aimer, le chérir, le protéger. Tu as donné la vie mais maintenant ton corps a changé, apprend à l’apprécier à nouveau, toi qui est maman. Tu es handicapé de la vie, tu es magnifique aussi! Vous êtes tous splendides! Cette oeuvre d’art dont Dieu est l’artiste t’accompagne en ce jour et je ne te demande qu’un seul effort : va devant une glace et trouve une toute petite chose qui te plaît dans ce que tu vois, n’importe quoi. Fais cet exercice chaque jour, complimente les autres personnes, ose aller les voir et leur dire que tu les trouves belles. On participe à établir la confiance de chacun! Entoure-toi des bonnes personnes, et arrête de t’autocritiquer. Si tu veux absolument perdre du poids, fais du sport et mange sainement, si tu veux te muscler alors, qu’attends-tu? T’aimer va absolument tout changer, je t’assure. La route n’est évidemment pas facile et si tortueuse parfois mais tout le monde est concerné, tout le monde a un corps, notre vaisseau….pour la vie.

N’oublie pas ta valeur. Elle n’est pas influencée par les modes, les tendances, les critiques, Dieu t’aimera toujours tel qu’il t’a créé et n’oublie surtout pas :

TU ES MAGNIFIQUE.

 

A très vite,

Emeline. 

instagramfollowers

Liens en plus :

!Allez voir cette série de vidéos « cher corps » particulièrement touchantes réalisées par la youtubeuse Léa Bordier!

La vie n’est pas juste la routine, réveillez-vous! Et cliquez 😉

Publicités