À la Une

UNE SEMAINE DANS LA COM’ : CARNET DE BORD D’UNE STAGIAIRE.



Très tôt, la fameuse question « Tu sais ce que tu vas faire plus tard? » retentit comme sonnant le gong de la fin de liberté de l’enfance. Trouver sa voie, sa place dans la société peut être une évidence pour certains et un vrai casse-tête pour d’autres.

Voici un autre article sur le sujet : LA SCOLARITE ✍ : entre rencontres inoubliables, hiérarchie des Bacs, et choix.

Tout le monde a sa place et un vrai rôle à jouer mais parfois, il n’est pas si aisé à trouver. Quand j’en ai eu marre de devoir rester muette quand la fameuse question tombait, j’ai décidé de prendre les choses en main. Ni une ni deux, je suis tombée sur des listes de métiers que proposait un site et j’ai procédé par élimination. Même si vous ne savez pas du tout ce que vous aimeriez faire, il est évident que certaines choses vous plaisent plus que d’autres et pouvoir aller au travail le sourire aux lèvres est important.



J’ai donc parcouru cette fameuse liste de métiers (incomplète forcément) et ouvert les onglets qui m’intéressaient. Petit à petit, en les parcourant, j’ai découvert de nouveaux métiers qui m’étaient inconnus et qui me plaisaient beaucoup!

Très rapidement, vous allez affiner votre sélection et le nombre d’onglets va grandement diminuer. Je me suis aperçue que le milieu de la communication me plaisait beaucoup et que la plupart des métiers que j’avais sélectionnés en faisaient partie.


Une fiche métier, c’est bien! Un stage en immersion, c’est mieux!

Mon année de seconde se terminant tôt, j’ai très vite voulu en profiter pour faire un stage  dans ce milieu. J’ai d’abord fais des démarches vers des agences de com’ à Lorient. Il est préférable de pouvoir se déplacer directement chez les entreprises mais dans mon cas, j’ai envoyé des mails et j’ai appelé plusieurs fois.

Soyez tenaces et mettez la chance de votre côté. Montrez que vous êtes motivés. Malheureusement, les agences de com’ que j’avais contactées ne pouvaient pas me prendre mais tout ne s’arrêtait pas pour autant, loin de là…

Mes parents ont été d’une grande aide et grâce à leurs contacts (ce n’est qu’un stage d’observation alors profitez d’avoir des contacts dans le milieu!) j’ai été acceptée en stage chez l’agence de com’ Pastelle tout à côté de Paris.

Je pense que pour certaines personnes, avoir le retour de quelqu’un sur son stage peut rassurer et motiver à se lancer, voilà pourquoi je vous propose désormais de découvrir mon carnet de bord, celui d’une stagiaire comme une autre, dans une agence de communication :

PS : Je vous conseille d’aller cliquer sur le lien pour découvrir les membres de l’équipe PASTELLE car vous serez amenés à rencontrer ceci :  » *  » tout au long de l’article à côté des noms des salariés. 


 

iced-coffee (2)





iced-coffee-5







Voilà maintenant arrivée l’heure du bilan.

Ce stage m’a fait découvrir différents métiers que l’on peut retrouver dans une agence de com’ et m’a donné l’opportunité d’échanger sur les contraintes et les avantages du milieu. Je pense que vous avez eu tous les détails dans mon carnet de bord mais si vous avez des questions, n’hésitez surtout pas!

Un stage donne l’occasion de tester sa capacité d’adaptation qu’il est toujours bien d’entretenir. Il donne également du relief aux fiches métier et c’est ce que je cherchais. On part de quelque chose de flou, de mots, auxquels on associe des images, des témoignages. Le monde du travail n’est pas facile et avoir quelques notions de ses contraintes et difficultés est toujours un plus.

Apprendre, apprendre, apprendre et s’enrichir un peu plus chaque jour. 

En conclusion, si vous avez l’opportunité de faire un stage, bravez votre peur de l’inconnu et lancez-vous!

Vous ne perdrez rien à faire les démarches, aller voir les entreprises et essayer. Je vous l’assure. Et un stage de plus sur le CV, ça ne fait pas de mal.

J’espère que ce retour sur ma semaine de stage enrichissante pourra vous servir et vous motiver à vous lancer. Utilisez les 5 conseils que je vous ai donnés et n’hésitez pas à venir partager votre expérience en commentaire.

Avant de finir, je voudrais remercier l’agence Pastelle qui m’a si gentillement accueillie durant cette semaine incroyable et qui m’a fait découvrir avec bienveillance tous les métiers qu’elle contient.

J’ai pris beaucoup de plaisir au cours de cette semaine dont je n’ai pas vu le temps passer. Merci encore à toute l’agence! 

D’ailleurs, si vous cherchez une agence de communication tout près de Paris, Pastelle est ouverte pendant toutes les vacances et mettra volontiers son talent sérieusement créatif à votre service!

A très vite, 

Emeline. 



 

 

 

 

Publicités

QUAND L’IA RENCONTRE L’HUMANITÉ!

Bonjour à toutes et à tous!

Je suis très heureuse de vous retrouver pour l’inauguration de la page « minute culture » du blog. Essayons d’en apprendre un peu plus chaque jour pour mieux comprendre le monde et pouvoir acquérir nos propres opinions! Confucius disait « Celui qui aime apprendre est bien près du savoir » encourageant, non?

Aujourd’hui, je vous fais découvrir les méandres d’un sujet aussi fascinant que terrifiant pour certains : l’intelligence artificielle (IA).

Intelligence artificielle
ED

  • Premièrement, il est important de définir ce qu’est l’intelligence. Ce terme donne lieu à de nombreuses définitions mais, aujourd’hui, retenez que l’intelligence est l’ensemble des fonctions mentales, et de l’aptitude à faire des choix en fonction des circonstances.

  • Le terme « artificiel » quant à lui désigne tout ce qui est créé par l’Homme et non par la nature.

L’intelligence artificielle est donc l’ensemble des techniques permettant de simuler NOTRE intelligence et de remplacer l’Homme dans certains domaines que nous aborderons prochainement.

Nous sommes souvent amenés à nous poser cette question : l’humanité est-elle en train de disparaître? En effet, elle peut sembler légitime lorsque nous prenons conscience des progrès technologiques de ce dernier siècle ! Téléphones portables, télés, avions, voitures autonomes et j’en passe. Le temps file à toute vitesse sans que nous puissions le ralentir, et on n’arrête plus le progrès. Cependant, il est nécessaire de définir précisément ce qu’est l’Humanité.


Qu’est-ce qui nous rend humain?

Prenons les grandes bases :

Mais être Humain c’est également :

constantexchange
ED

Jean Delumeau disait d’ailleurs : « L’Homme a la possibilité de penser mais surtout, de savoir qu’il pense. C’est ce qui le distinguera toujours d’un robot. »  Nous pouvons tout de même nous demander si l’intelligence artificielle permettra aux robots d’arriver à ce stade de conscience un jour!

L’intelligence artificielle est-elle en train de détruire l’Humanité comme affirmait l’astrophysicien britannique Stephen Hawking lors d’une interview à la BBC en 2014 ?


HISTOIRE :

*Précision : le terme de l’IA a été créé par John Mac Carthy.

L’intelligence artificielle a débuté dans les années 50 et plus particulièrement en 1956 avec le test de Turing. Alan Turing voulait créer une machine capable d’avoir une conversation avec un humain par le biais d’un ordinateur mais que celui-ci ne sache pas si c’est une machine ou un humain qui lui parle. Le test est 100% réussi s’il ne sait pas faire la différence. Or, ce test n’a jamais vraiment été concluant. En effet, les robots ne sont pas encore capable de retenir toutes les subtilités de la langue comme le sarcasme, les expressions, ou encore l’ironie et surtout, de les utiliser! Alan Turing disait « si une machine se comporte aussi intelligemment qu’un être humain, alors elle est aussi intelligente que lui. » Cette affirmation a donné lieu à de nombreuses critiques. Certains spécialistes ont demandé pourquoi Alan Turing voulait absolument créer une machine qui nous ressemblait à la perfection alors que le but était de DÉPASSER notre intelligence, d’aller plus loin.


Depuis 1956, l’IA n’a pas cessé de s’améliorer, devenant plus performante de jour en jour. Le machine learning a donné naissance au deep learning grâce au réseau de neurones artificiels par exemple.


POINTS POSITIFS DE L’IA : 

–> L’intelligence artificielle a de nombreux points positifs.

Prenons l’exemple des magasins autonomes. C’est un concept qui a été testé par Amazon à Seattle récemment. Il vous suffit d’entrer, de vous servir et de sortir. En effet, pas de files à la caisse, pas d’attente! Mais comment? Après avoir téléchargé l’application Amazon Go, scannez votre téléphone à l’entrée du magasin et faites vos courses en totale liberté! Si le sujet vous intéresse allez voir leur vidéo de présentation dans le lien!


Après les magasins autonomes, pourquoi pas les voitures?

ED

Ces deux exemples illustrent bien les nombreux avantages qu’à l’IA dans de nombreux domaines. Dans notre monde d’aujourd’hui où on cherche toujours à produire plus, gagner plus et dépenser moins, il n’est pas étonnant que de nombreux pays investissent maintenant dans l’intelligence artificielle.


Prenons l’exemple du Japon!

Le Japon d’une superficie totale de 377 915 Km2 aussi appelé pays du soleil levant selon la signification en Japonais, est une puissance qui souffre de son faible taux de natalité (en 2017, moins d’un million de nouveaux nés), du vieillissement de sa population et d’une pénurie de main d’oeuvre non qualifiée.

–> Le gouvernement a donc décidé d’investir dans l’IA.

L’usine Glory située au nord de Tokyo utilise depuis environ 3 ans de nombreux robots qui travaillent main dans la main avec les autres employés. Les robots sont bien moins coûteux. En effet, une seule de ces machines super développées coûte 60 000€ à l’achat et est remboursée au bout d’un an seulement! L’usine n’a ensuite plus qu’à débourser 13 euros par mois. Ces robots n’ont pas de vacances, de pauses ou de grèves, ils ne sont pas fatigués, ne font pas d’erreur, ni d’oubli, bref : c’est le rêve d’un patron! Le directeur de l’usine a même affirmé : « Les robots sont le futur du Japon ». Vous trouverez dans le lien un des articles qui traitent du sujet!


Le Japon ne compte pas s’arrêter là! Un humanoïde devrait bientôt présenter le journal télévisé d’une chaîne nationale. Cette présentatrice n’éprouve pas de stress, et devient chaque jour un peu plus intelligente grâce à toutes les données qu’on lui fournit via internet. Sa spécialité? Les conversations, même si elles ne sont pas encore parfaitement naturelles.

Même si elle paraît avoir des émotions, ceci n’est qu’une façade. En réalité, elle ne ressent rien mais fait semblant. Le but est que ce robot puisse avoir des conversations humaines et nous voilà revenus encore et toujours au test de Turing… La chaîne télévisée ARTE avait fait un petit documentaire où tout est très bien expliqué sur ce robot présentateur! Allez jeter un coup d’œil, c’est dans le lien!

 


On pourrait citer encore de nombreux points positifs à l’IA comme les robots créés pour les personnes âgées ou les assistants personnels. En effet, qui ne rêverait pas de pouvoir entendre son Google Home lui annoncer que demain sera encore un jour pluvieux? Je plaisante bien sûr 🙂 mais tous ces robots sont encore une preuve tangible que la technologie et le progrès sont lancés et il est très difficile d’arrêter un TGV. N’est-ce pas? On retrouve même des robots dans la médecine. Waston créé en 2015 a sauvé une femme dont on n’arrivait pas à faire le diagnostic! En regroupant des milliers de données, ce robot a trouvé de quoi elle souffrait et lui a évité la mort. L’intelligence artificielle dans la médecine permet également de diminuer les erreurs médicales.


POINTS NÉGATIFS DE L’IA :

L’intelligence artificielle fait peur à beaucoup de personnes.

–> Mais pourquoi?

On entend souvent qu’elle est en train de détruire des emplois. Il est inévitable que les robots nous remplacent dans de nombreux domaines ; Laurent Alexandre disait d’ailleurs lors d’une audition au Sénat « Si vous n’êtes pas complémentaires de l’IA, vous n’aurez plus de travail. »

C’est une vraie mutation des métiers qui va avoir lieu et il est très important de réfléchir dès aujourd’hui au métier que vous souhaitez faire plus tard pour ne pas arriver dans une impasse. Les secteurs des relations humaines et des grandes caractéristiques de l’humain seront en effet moins touchés par ce raz de marée.


En parlant « emploi », saviez-vous qu’un robot recruteur vient d’être créé en Russie?  Ce robot du nom de Véra a assimilé des milliers de données tirées de Amazon, Google et Microsoft et a affiné son vocabulaire avec des centaines d’offres d’emplois et de termes spécifiques au recrutement. Véra détecte les émotions du candidat, souvent mal à l’aise face à ce robot qui ne laisse peu de place à la différence et à la créativité. Cependant, Véra est un véritable gain de temps et d’argent pour de nombreuses entreprises et elles sont de plus en plus nombreuses à être conquises.

L’intelligence artificielle va détruire des emplois mais aussi en créer! Cet article du figaro illustre très bien les enjeux de l’IA dans l’emploi. Allez voir le lien!


Le secteur militaire est aussi touché! L’intelligence artificielle dans ce milieu est nettement plus inquiétante. En effet, qui nous prouve que les robots ne pourraient pas tomber dans de mauvaises mains. Le terrorisme est une réelle menace et terrifie beaucoup de personnes aujourd’hui.

Les robots militaires SGR-A1, par exemple, tirent eux-mêmes sans supervision humaine. Conçus par Samsung, la Corée du Sud a déjà installé plusieurs de ces engins!

La volonté d’épargner les pertes humaines est-elle en train de doucement nous amener à donner le pouvoir aux machines? Les robots doivent-ils maintenant avoir le droit de tuer? Tout est très bien expliqué dans l’article dont je vous mets le lien!


Nous avons vu que l’IA peut complètement nous faciliter la vie et nous aider mais aussi tomber dans de mauvaises mains et être nocive. Cependant, n’oublions pas que c’est ce qui arrive pour chaque chose. C’est à ceux qui dirigent le monde de choisir comment utiliser la technologie, en mal ou en bien.


Cette même intelligence artificielle permettrait d’ailleurs selon certains de devenir immortel un jour, brisant justement ce code d’Humanité dont nous parlions!

–> Cette innovation est en train de donner naissance au transhumanisme. Voulons-nous vraiment créer deux races distinctes : celle des améliorés et celle des mortels? Allons-nous laisser tout le monde accéder à l’immortalité?

Il nous faut réfléchir sur le but réel de la vie.

La vie n’est-elle pas un voyage?

Qu’est ce qui donne la valeur au voyage? Sa durée limitée! En effet, j’aime savoir que je n’ai qu’une semaine de vacances (par exemple) mais que durant ce laps de temps, je vais profiter au maximum, apprendre, m’enrichir, échanger, me sentir vivante!

Le malheur est le sel du bonheur comme la tristesse est celui de la joie ou la mort celui de la vie. Voilà ma vision des choses. N’hésitez pas à me partager la vôtre!


Pour le moment, nous sommes encore très loin de cette immortalité ce qui répond déjà en partie à notre problématique. L’IA ne peut pas encore détruire l’Humanité. Ce qui nous rend humain -la mort en fait partie- est toujours là et nous différencie grandement des robots!

  • L’intelligence artificielle ne va pas détruire l’Humanité mais remplacer petit à petit les Hommes. A nous de choisir quelle place nous voulons lui laisser et de fixer des barrières. Une fois la boîte de Pandore ouverte, il sera difficile de la refermer!

Si l’intelligence artificielle dite « forte » où les robots ont une conscience et ressentent des émotions (comme dans la série Real Humans -allez voir la bande annonce dans le lien- ) n’est encore qu’un fantasme, il n’empêche que cette technologie s’améliore d’année en année, forçant les pays à s’inviter dans cette course au progrès!

  • C’est d’ailleurs pour cette raison qu’Emmanuel Macron, notre actuel président, a annoncé récemment consacrer un budget d’1,5 milliards d’euros à l’IA dont 100 millions consacrés aux startups. Les grandes firmes comme Facebook et Google ont déjà fondé les bases d’un maillage de compétences, de laboratoires et la France a quelques atouts dans le domaine de l’intelligence artificielle même si elle est à la traîne derrière les Etats-Unis ou la Chine dans ce domaine. Ses talents, chercheurs et entrepreneurs français devraient lui permettre de participer à cette -je cite- « révolution technologique, économique, sociale, éthique et politique » comme l’a décrit Emmanuel Macron. Il est important de connaître le positionnement de son pays dans ce sujet d’actualité si important, n’est-ce pas?

Pour conclure, je dirais que l’intelligence artificielle ne va pas détruire les principes de l’Humanité mais peut-être l’ébranler. C’est d’ailleurs pourquoi il est important, je le pense, de fixer de vraies limites si nous ne voulons pas, qu’un jour, un autre Deep Blue puisse nous annoncer droit dans les yeux « échec et mat ».*

A très vite,

Emeline.

*référence à la victoire du super ordinateur Deep Blue (développé par IBM) contre Gary Kasparov (le champion du monde de l’époque) en 1997 aux échecs.

un sujet plus que d'actualité2

–> Pour en apprendre plus sur l’intelligence artificielle :

Une conférence sur le sujet (2016) : cliquez!

L’interview de Cédric Villani décembre 2017 : cliquez!

Emission « C dans l’air » janvier 2018 sur le sujet : cliquez!

 

Désolée, je suis attendue… AGNES MARTIN-LUGAND


Des Pumas aux pieds, une chevelure flamboyante à la sauvageonne : voilà Yaël quand elle entre la première fois en tant que stagiaire dans cette agence d’interprètes qui deviendra un jour, tout pour elle. Mais en gagnant sans le vouloir un emploi, Yaël voit au même moment son « meilleur ami » Marc dont elle est si intimement liée disparaître du jour au lendemain sans aucune explication. Mais était-ce réellement de l’amitié…ou de l’amour?  Charles Caled Colton disait « L’amitié finit parfois en amour mais jamais l’amour en amitié.« 

Quand le destin s’en mêle 10 ans plus tard, tout a changé. Yaël n’a plus l’insouciance de sa jeunesse. Finies les soirées endiablées au QG de sa bande d’amis, les courses effrénées pour ne pas rater le dernier bus, les rires à pleine gorge… Les escarpins et les tailleurs ont replacé les tenues débraillées d’un temps. Yaël n’a plus que le mot « travail » en bouche. En permanence collée à son portable, sur tous les fronts, Yaël est devenue un requin, douée, passionnée par son travail, ambitieuse, crainte par ses collègues, enviée par les autres, courtisée mais froide. Les vacances, très peu pour elle, l’adrénaline est son moteur. Fuyant sa famille et sa vieille bande d’amis qui n’arrivent pas à comprendre qu’elle puisse passer autant de temps au bureau, ne fuie-t-elle pas en même temps les fantômes du passé?

Yaël croyait contrôler le moindre aspect de sa vie mais un imprévu pourrait tout faire basculer. On a beau fuir son premier amour, les sentiments demeurent toujours. Malheureusement, chasser le naturel et il revient au galop…


ED

Désolée je suis attendue, fait partie de mes livres « coup de coeur« . La couverture m’avait attirée, le résumé avait attisé ma curiosité, c’était décidé : ce livre finirait dans ma bibliothèque. Agnès Martin-Lugand a un talent incroyable. Pour avoir lu beaucoup de ses livres, je vous les conseille grandement! Publié aux éditions Michel Lafon, vous pouvez vous procurer Désolée, je suis attendue pour 18,95€. Vous ne regretterez pas cet achat, c’est le genre de livre que l’on lit, relit, encore et encore sans se lasser. Plein d’émotion et d’amour, voilà un roman sur les choix de vie à lire A B S O L U M E N T. D’ailleurs, je vous conseille de commencer votre lecture tôt dans la journée parce que vous ne pourrez pas le lâcher des mains une seconde. Je parle ici par expérience! Faites attention, un livre peut être beaucoup plus dangereux qu’il n’y parait parfois 😉

A travers cette incroyable histoire, l’auteur vous ammène, avec talent, encore et toujours vers la même question posée par les acteurs du film « Une seconde Chance » présenté dans un autre article récemment (cliquez sur le lien pour en savoir plus) Voilà cette fameuse question que beaucoup de personnes se posent : Qu’est-il arrivé? La vie…

J’espère que vous aimerez l’histoire autant que moi, n’hésitez pas à me partager  vos impressions si vous l’avez déjà lu ou si l’article vous a donné envie de le lire. Merci pour tout, vous êtes ma motivation.

A très vite,

Emeline.